Brasserie du Vexin

Brasserie du Vexin

Brasseur Localisation : Brasserie du Vexin Théméricourt

L'exploitation

Petite exploitation familiale mais grande renommée ! La famille Sargeret récolte son orge et le transforme en bière dans le Vexin français. Maintes fois primées, les bières du Vexin sont reconnues par les professionnels et les amateurs. La Véliocasse, bière ambrée au miel, a même été élue meilleure bière au miel du monde ! Et pour que les plus petits puissent profiter de leur visite à la ferme, la brasserie propose également une limonade et un cola artisanaux.

Le savoir-faire

Première bière française à obtenir l'appellation de « produit du parc naturel régional du Vexin ». Les bières sont produites à partir de l'orge de l'exploitation et sont transformées à la ferme. Elles ont toutes été primées au concours général agricole. La brasserie produit également une bière de saison au printemps et à Noël.

Interview

Vous êtes céréaliers à l’origine. Comment vous êtes-vous lancés comme brasseur de bière ?

Oui nous avons 190 hectares de terres, où nous cultivons du blé, du colza, du maïs, de la betterave et une vingtaine d’hectares pour la production d’orge. Je me suis dirigé dans la bière car c’était une façon de valoriser les productions agricoles. J’ai donc commencé cette activité en mai 2001 et depuis je continue cette aventure.

Avez-vous déjà reçu des récompenses pour vos bières ?

Oui quelques unes, notamment celle de la « meilleure bière au miel du monde ». Cela nous a donné un peu plus de notoriété. C’est très valorisant et c’est une belle satisfaction d’avoir un produit reconnu mondialement !

Et pourquoi une bière au miel ?

Nous voulions faire une bière un peu plus alcoolisée. Nous avons donc eu l’idée de rajouter du sucre pour ainsi augmenter le taux d’alcool. Le miel était un excellent apport en sucre et les deux saveurs se marient très bien.

Vous produisez également des sodas (limonade et cola), comment cela a démarré ?

C’est une idée de mon fils ! Nous avions le matériel pour en faire, cela ne représentait pas un investissement supplémentaire. Nous avons d’abord commencé à en produire pour lui faire plaisir, cela a démarré comme ça tout naturellement. Cela permet aussi aux enfants de venir à la ferme avec leurs parents et de boire une boisson fait maison pour l’apéritif ! 

Bière blanche