Conserverie de Larnière

Conserverie de Larnière

Conserverie Localisation : Conserverie de Larnière La Ferté Gaucher

L'exploitation

La conserverie de Larnière vient d'être créée, elle est née de l'imagination d'Apolline et Julien. La conserverie transforme la surproduction ou les invendus d'une dizaine de maraichers de Seine et Marne. Ces légumes trouvent une seconde vie sous forme de soupe, compote, et confit.

Le savoir-faire

Apolline et Julien élaborent eux même leur recette. Ils transforment les légumes récupérés auprès des maraichers dans leur cuisine installée dans le corps de ferme familiale. Le jeune couple propose ses produits sous la marque Bocatille.

Interview

D’où vous est venue l’idée de créer une conserverie ?

Ma compagne, Apolline, a travaillé durant 10 ans dans l’hôtellerie à Paris. Nous avions envie de créer un projet sur la ferme où elle pourrait travailler. Mes parents avaient construit une salle de réception avec une cuisine professionnelle. Nous sommes partis de cette cuisine pour créer notre conserverie début 2017. Nous avons suivi une formation pour maîtriser la technique des l’autoclave et nous nous sommes lancés.

Vous ne produisez pas de légumes sur la ferme, d’où viennent-ils ?

Les légumes que nous utilisons pour préparer les soupes, compotes et confits proviennent des surplus de production ou des invendus des maraichers ou des cueillettes de Seine et Marne. Cela permet de valoriser des légumes qui moches ou qui vont être jetés, nous luttons contre le gaspillage grâce à notre conserverie.

Vous élaborez vos recettes en fonction des arrivages alors ?

Oui, même si nous sommes fixés comme objectif de créer 4 nouvelles recettes par saison. C’est un minimum, puisqu’il nous arrive de récupérer des légumes imprévus et en grande quantité. Il nous arrive aussi de réaliser des conserves pour les maraîchers qui nous fournissent en légume. C'est un échange de bons procédés. Notre production est vendue sous la marque Bocatille.