Ferme de Dieu l'Amant

Ferme de Dieu l'Amant

Eleveur de volailles Localisation : Ferme de Dieu l'Amant Villemareuil

L'exploitation

Dans la commune de Villemareuil à l'Est de Paris, la famille Birckel propose, depuis 3 générations, toutes sortes de volailles. Du poulet à la cannette, en passant par la pintade, toutes les volailles sont nourries avec les céréales de l'exploitation et pâturent librement en plein air.

Le savoir-faire

La famille Birckel fait partie des rares éleveurs d'Ile-de-France possédant leur propre chaîne d'abattage aux normes européennes. Cela lui permet de mieux contrôler la qualité de la viande et de garantir un maximum de fraîcheur pour ses produits. Toutes les volailles sont disponibles entières ou à la découpe.

Interview

Comment devient-on éleveur de poulet ?

C’est une exploitation familiale depuis les années 1930 environ. A l’origine, nous avions des vaches laitières lesquelles nous permettaient de produire divers produits laitiers. Malheureusement nous avons dû arrêter cette activité dans les années 1980 car nous ne trouvions plus de vacher. A l’époque, nous faisions un peu de volaille et nous nous sommes diversifiés avec des pintades et des cannettes.  En reprenant l’exploitation en 2007, j’ai choisi de continuer sur cette voie.

Pourquoi avez-vous choisi l’élevage en plein air ?

J’ai choisi l’élevage en plein air pour le bien être des volailles. De plus l’élevage en plein air donne une viande plus ferme. Lorsque je ne peux pas sortir les volailles à cause du mauvais temps, je paille beaucoup plus les poulaillers, je les chauffe et j’aère (car les poulets n’aiment pas l’humidité).

Vous avez de très beaux poulets. Ont-ils une alimentation particulière ?

Ce sont des poulets fermiers en croissance lente. Je les nourris avec le blé et le maïs de ma production et je leur donne un peu de minéraux et un peu de colza en plus.  Toute leur alimentation est en farine car ça donne un peu plus de goût à la viande.

Vous êtes aussi engagé dans les énergies renouvelables.

Oui, nous utilisons les fientes des volailles comme engrais dans les champs de céréales. Nous nous en servons aussi comme biocarburant.

Avez-vous des projets sur votre exploitation ?

J’aimerais continuer à moderniser les bâtiments. Je viens de finir d’installer des volets automatiques et je souhaiterais maintenant installer des capteurs pour mieux gérer l’alimentation des animaux.

Canard