L'enclos des chevrettes

L'enclos des chevrettes

Producteur de fromages de chèvre Localisation : L'enclos des chevrettes Villeneuve-sur-Auvers

L'exploitation

C'est en 2009, après une carrière dans le milieu bancaire, que Catherine a décidé de rejoindre son mari sur l'exploitation et de reprendre le projet de son fils : l'élevage de chèvres. Aujourd'hui installée à Villeneuve-sur-Auvers dans l'Essonne, Catherine élève environ 78 chèvres et confectionne avec passion petits bouchons et crottins aromatisés.

Le savoir-faire

A l'Enclos des Chevrettes, les chèvres sont nourries avec le foin, la luzerne et les céréales de l'exploitation. A Villeneuve-sur-Auvers, la traite a lieu deux fois par jour. De mars à octobre, Catherine confectionne bûche cendrée, Petit Ile-de-France ainsi que toute une gamme de fromages de chèvre aromatisés. Médaillée d'argent au Concours Agricole Général de 2013, Catherine garde jour après jour la même exigence de qualité et d'esthétisme.

Interview

Après une carrière dans la banque, vous avez rejoint votre mari sur l’exploitation agricole.

Mon fils avait créé un élevage de chèvres en 2006 pour diversifier l’exploitation agricole de mon mari. Il avait pour projet de reprendre l’exploitation de mon mari. Entretemps, il a déménagé en Bretagne pour rejoindre sa femme. Il fallait donc quelqu’un pour s’occuper de l’élevage, j’ai saisie l’occasion pour me reconvertir après une carrière de 32 ans dans le domaine bancaire. J’apprécie énormément ma nouvelle vie.

Vous vous occupez des chèvres à plein temps maintenant ?

Oui, c’est un travail à plein temps : les chèvres demandent beaucoup d’attention. Pour produire du bon fromage, je nourris mes chèvres chaque jour avec le foin et les céréales de l’exploitation. En été, les chèvres sortent pour profiter du soleil, car elles en ont besoin pour produire du bon lait !

Avec le lait des 60 chèvres que je trais une fois par jour, je fabrique du fromage. Le lait doit reposer une journée avant d’être moulé. Lorsqu’il est moulé, j’attends de nouveau une journée avant de l’égoutter. Il faut encore une journée avant de le démouler. Enfin, le fromage doit sécher une journée avant de pouvoir le vendre. Il me faut en tout 5 jours pour faire un fromage.

En hiver, je produis moins de fromages puisque les chèvres ont besoin de repos pour s’occuper de leurs petits qui naissent au mois de mars.

Combien de fromages fabriquez-vous ?

Je fabrique une vingtaine de fromages différents. J’en aromatise certains, comme les bouchons ou les crottins. Sinon je fais vieillir les fromages pour obtenir des fromages plus secs et plus forts. Les fromages demi-sec vieillissent au moins 10 à 15 jours dans un haloir, alors que les secs peuvent vieillir plusieurs mois.

Vous prévoyez de fabriquer de nouveaux produits ?

Je réfléchis à de nouveaux produits pour les saisons prochaines. Actuellement, je travaille sur la fabrication d’un yaourt au lait de chèvre.

 

 

Fromage de chèvre

Fromage blanc et faisselle