Ferme du petit Rémy

Ferme du petit Rémy

Producteur de yaourts Localisation : Ferme du petit Rémy Saint Remy de la Vanne

L'exploitation

A la ferme du Petit Remy, on produit des yaourts fermiers comme nulle part ailleurs. Maintes fois primée lors de concours régionaux, Madame Drévillon est en constante recherche de perfection. Que ce soit le yaourt nature ou les yaourts aux arômes 100% naturels, tous sont confectionnés avec amour, juste après la traite. La ferme du Petit Remy a fait le choix d'un élevage extensif pour permettre aux animaux de vivre dans des conditions saines et naturelles.

Le savoir-faire

Christelle ne compte pas ses heures pour fabriquer ses yaourts de manière artisanale. Tous les yaourts sont produits avec le lait des vaches de la ferme. Les vaches passent tout l'été à pâturer dans les 30 hectares de champs et sont bien au chaud sur de la paille l'hiver. Elles se nourrissent avec le foin et les céréales de la ferme.

Interview

Comment devient-on productrice de yaourt ?

J’ai toujours été passionnée par les animaux et j’ai passé six ans en tant qu’ingénieur conseil à la Maison d’Elevage d’Ile-de-France. Seulement, ne voir les animaux qu’une heure par jour ne me suffisait pas, j’avais vraiment envie de travailler auprès d'eux à temps plein. J’ai donc décidé de quitter mon poste pour travailler sur l’exploitation de mon mari où j’ai eu l’idée de mettre en place une fabrique de yaourts, à partir du lait produit par nos vaches. J’apporte ainsi une plus-value à son exploitation tout en vivant mon rêve tous les jours.

Vos yaourts sont délicieux. Quel est votre secret ?

Nous les concevons uniquement avec le lait du jour. Nous travaillons le lait dès sa traite, sans le laisser refroidir, pour préserver le goût du lait et limiter son acidité. Ils sont sans conservateurs bien entendu, nous ne rajoutons rien ! C’est de l’ultra-frais par excellence.

Pour le yaourt nature, c’est l’expression pure du lait. Pour les autres ,j’utilise uniquement des arômes naturels, comme la vanille de Madagascar qui s’associe super bien avec la douceur du lait. Il y a aussi celui au citron qui est un arôme de citron d’Italie, c’est très parfumé, ou encore la crème de marron produite en Ardèche avec uniquement des brisures de marron et de châtaigne. Ce sont vraiment des produits naturels de qualité.

Et les vaches dans tout ça ?

Ce sont des prim’holstein en majeure partie. Nous avons aussi un croisement avec des montbéliardes et une petite souche de brune des Alpes. Sur nos 100 hectares de terres, elles ont 40 hectares rien que pour elles, pour se dégourdir les pattes. Je pense que c’est important que les animaux sortent, qu’ils prennent l’air donc c’est tout à fait normal pour moi qu’elles aient un espace pour elles. Les 60 hectares restant sont pour la culture des céréales, du blé essentiellement, de l’orge et du maïs. Elles sont d’ailleurs nourries avec notre production. Elles ont aussi des logettes paillées comme si c’était des lits !

On en prend vraiment soin et c’est grâce à nos super vaches qu’on produit des super yaourts !

Quels sont vos yaourts qui remportent le plus de succès ?

A la Foire Internationale du Fromage et du Vin de Coulommiers en 2014, il y avait deux concours pour les yaourts : les natures et les sucrés. Nous avons remporté les deux médailles d’or grâce à notre yaourt nature et celui à la crème de marron vanille. C’était une belle année, j’étais trop contente !

Yaourt