La Montreuilloise

La Montreuilloise

Brasseur Localisation : La Montreuilloise Montreuil

L'exploitation

Depuis 2014, Jérôme brasse de manière artisanale dans son atelier de Montreuil. Avec François, ils aiment proposer des recettes originales comme la bière Fleur de Montreuil préparée avec des fleurs de Sureau de leur quartier « Murs de pêches » ! Cap sur Montreuil !

Le savoir-faire

Toutes les bières de Jérôme et François sont labellisées Nature & Progrès : BIO mais pas que ! Elles sont également brassées selon des méthodes anglo-saxonnes datant du 18e siècle avec une fermentation haute en infusion monopalier tout grain. Ces recettes originales changent au fil des saisons, aux saveurs épicées, fruitées et fleuries.

Interview

Comment devient-on brasseur ?

Il n'y a pas de "filière" bien établie en France. Chaque brasseur construit sa propre histoire ! En ce qui me concerne, c'est une reconversion professionnelle peu après mes 40 ans. Après avoir travaillé 20 ans dans le monde associatif, avec les migrants et réfugiés, j'ai eu la chance de croiser un brasseur qui m'a donné la passion de la bière et transmis son savoir faire.

Il existe peu de formations professionnelles spécifiques autour des brasseries artisanales, dont le renouveau en France est très récent. Souvent les brasseurs apprennent par eux-mêmes ou en cotoyant des brasseurs. C'est une forme de compagnonnage fraternel que nous essayons de perpétuer !

 

Vous avez choisi Montreuil comme lieu de production pour une raison particulière ?

D'abord parce que je suis Montreuillois depuis une dizaine d'années et que j'aime cette ville ! Montreuil est une ville riche de sa diversité où la solidarité n'est pas un vain mot. Il y avait une évidence pour moi à installer là une brasserie qui se veut locale et artisanale.

Plus précisément, nous sommes installés dans un quartier spécifique de Montreuil, celui des Murs à pêches, qui sont les restes du vieux Paris Agricole et une zone de nature unique en proche banlieue parisienne.

 

Pourquoi avoir choisi le label Nature et Progrès pour vos bières ?

Je souhaitais dès le départ m'inscrire dans une logique de production différente, respectueuse de l'environnement et cohérente avec notre volonté d'une petite production locale. Nature & Progrès, par son histoire, son fonctionnement associatif regroupant producteurs et consommateurs, son exigence sociale, correspondait parfaitement à cette démarche.

 

Vous n’êtes pas les seuls à avoir choisi ce label, si ?

Nous sommes aujourd'hui plus de 30 brasseries en France ayant rejoint ce mouvement et respectant un cahier des charges très exigeant. Celui ci nous oblige sur l'origine de nos matières premières, sur l'ensemble de notre processus de production et le souhait de privilégier les circuits courts.

Ce réseau de producteurs est bien vivant et nous travaillons sans cesse à améliorer nos conditions de production. Ainsi nous encourageons le renouveau de la culture du houblon bio en France ou cherchons à créer de nouvelles filières pour la réutilisation de nos déchets ou de nos bouteilles.

 

Vos recettes sont originales et diversifiées, comment les élaborez vous ?

Nous goutons et expérimentons beaucoup, nous nous laissons guider par nos sens. Elaborer une bière est un assemblage gustatif complexe. Il faut trouver une belle association entre malts, houblons, levures, épices et laisser faire des fermentations naturelles. Il nous faut souvent plusieurs mois, voire plusieurs années pour élaborer une bière et en être satisfaits. C'est un vrai défi et nous sommes souvent très euphoriques à la première gorgée du produit final !

 

 

 

 

 

Bière brune

Bière spéciale